Le Deal du moment :
Narcos Saisons 1 et 2 Coffret Blu-ray
Voir le deal
18.03 €

 Happy with the dead.


BOYS AND GIRLS OF EVERY AGE, WOULDN'T YOU LIKE TO SEE SOMETHING STRANGE ?

Page 1 sur 1
Esfir Lolkova
YOU WILL HEAR MY LEGEND
Esfir Lolkova
Impétuosité : 946
https://thecult.forumactif.com/t390-esfir-i-think-the-wolf-got-me#2817 https://thecult.forumactif.com/t376-happy-with-the-dead
Happy with the dead. Empty

Esfir Lolkov
Hattie Watson


1. mon nom dans les airs.
Une mère l'a nommé, une mère et certainement pas un père. Esfir est le fruit d'une femme, possède le nom de famille d'une femme et restera à jamais uniquement de la ligné des Lolkov. Quelques fous l'ont déjà surnommé Lolie ou Lolita, pour son apparente fragilité. Charcutant son nom de famille quand elle n'était qu'une enfant, sa mère préférait s'en tenir à Esfie quand la bonne humeur était au rendez-vous. Mais c'est déjà oublié tout ça, aujourd'hui vaut mieux s'en tenir à Esfir. Question de ne pas la voir montrer les crocs.

2. mes cris sur la terre.
Sa mère l'a toujours fêté un vingt-neuf octobre, puisqu'elle a accouché à cette date précise. Trente-trois ans, avant ce jourd'hui, seule et apeuré, à seulement seize années de vie. Élevé dans la base-cours de la Russie, elle n'a jamais eu l'impression que sa mère était complètement de ce pays. Mais qu'est-ce qu'elle en sait réellement? D'autant plus, que son géniteur manque à l'appel et les informations à son sujet tout autant. Moscou est devenu sa ville, vers la fin de sa première décennie et dans son cœur, il en a toujours été ainsi.

3. mes tourments ventriculaires.
Elle considère son orientation sexuelle, comme étant quelque chose de constamment indéterminé. Parfois hétérosexuelle, parfois homosexuelle et même bisexuelle à ses heures. Elle n'a jamais voulu déterminer ce qui définit cette partie d'elle-même. Esfir est donc, à voile et à vapeur et ne démordra pas de son manque de précision à ce sujet. D'autant plus, que la seule chose qu'elle considère être de marbre, c'est son incapacité à vivre le couple dans sa définition la plus profonde. Célibataire depuis sa naissance, elle ne croit pas qu'un jour quelqu'un lui fera changer ce statut. D'ailleurs, elle vit souvent de longues phases d'abstinence, sans ressentir le besoin de se jeter sur le premier venu. C'est comme si son appétit sexuelle s'éteint par moment, préférant prendre des vacances, avant de finalement revenir en force. En gros, c'est une femme qui n'est attiré que par de rare personne et rien de ce qui l'émoustille n'y voit le physique considéré.

4. mes espoirs éphémères.
Elle a eu de la chance, le jour où sa mère trouve le chemin de l'Abyssal, vendant son corps pour les empêcher de mourir de faim. Une chance et une malchance à la fois. Devenue à son tour prostituée vers la fin de son adolescence, elle abandonne cette vie quelques années plus tard, suite à un incident en particulier... Un de ceux, qu'il faut mieux taire pour sa réputation. Perdu quelques temps, elle trouve le chemin d'un salaire plus humble, celui de barman et d'artiste, lorsque sa situation financière frappe le fond de sa tombe. La peau devient, alors, son moyen d'expression et l'alcool son revenu plus constant.

5. mon cocon mortifère.
Exaspérante - Fougueuse - Presque Gamine - Artiste - Lunatique - Déconnecté - Touche à tout - Imprévisible - Violente dans ses propos ou dans ses actes - Criminels à ses heures - Débrouillarde (Certainement de la famille des cafards) - Instinctive - Distante ou Passionnée - Difficile à suivre - Vindicative - Drôle - Gaffeuse - Capable du pire et du meilleur - Attachante - Protectrice - Féministe - Acharnée - Troublante - Bitch.


6. la gangrène sanguinaire.
Alkonost, la tête et le buste d'une magnifique femme et le corps d'un oiseau. Créature céleste, créature prophétique et de légende, on ne la perçoit pas comme un mauvais présage, contrairement à d'autres oiseaux mythique. Même si pour certain, elle est la volonté des dieux, qui ne descend du paradis que pour porter leur message. On raconte que lorsqu'elle couve ses œufs,  le temps et la mer restent calme et que la tempête fait place à la tendresse du vent. Une bénédiction de six ou sept jours, qu'elle seule offre. Son chant est si beau et si doux, qu'il fait oublier absolument tout à la personne qui l'entend. Une petite amnésie temporaire, bienvenue ou non... On l'associe au dieu du soleil Khors et au demi-dieu Alcyone.  

7. l'existence secondaire.
L'enfance l'a à peine quitté quand la mort la serre dans ses bras. Au coin d'une rue un soir, sous les mains sales et putride d'une plaie de l'existence, qui colle à sa mère depuis des années. Sa mère l'appel son amour, Esfir pour sa part le compare à Satan. Il aura fallu qu'elle le trompe une énième fois pour le travail, la jalousie rongeant le peu de cellules grises qu'il possède, pour qu'il choisisse de lui prendre sa fille pour la punir. Étouffant sous ses mains, les yeux emplis d'une certaine forme de soulagement, elle quitte cette vie sans une pensée définie. Seul un mélange de sensations et d'images qui la quittent avant même que la petite puisse s'en souvenir. Elle est morte, voilà tout. Morte, à deux jours de sa première quinzaine. Abandonner, le visage enfoncé dans une flaque d'eau, alors que son corps est recouvert de bruine, que ses vêtements s'alourdissent sous l'humidité ambiante. Les heures passent, pour devenir un peu plus qu'une journée. Un battement revient dans sa poitrine et c'est en toussant, cherchant son air et manquant de se noyer une seconde fois, qu'Esfir renaît, grâce céleste ou malédiction? Ce n'est certainement pas, elle, qui choisira. Surtout dans l'état d'esprit qui l'a envahi. Tremblante, rouler en boule sur le sol. Elle ne bouge pas d'un centimètre, son souffle ne retrouvant pas un rythme normal. Pour seule véritable réaction, au bout de plusieurs longues minutes, il n'y a que son cri. Son hurlement à s'en écorcher les cordes vocales. Ce qui d'ailleurs, marquera sa voix pour le restant de son existence.

8. le monde délétère.
La symbiose est encore loin pour ce duo improbable. Au contraire, la tristesse de son état s'enfonce dans sa chaire et refuse de partir. Elle a parfaitement conscience de ce qu'elle a perdu et de ce qu'elle a gagné avec cette nouvelle vie, cette nouvelle chance, hypothétiquement descendu du ciel. Il y a aussi, une petite dose de déni qui s'attarde et l'accapare par moment. Esfir est en équilibre sur un pied, suspendu à trente mètres du sol et tout ce qui l'attend c'est le vide. Une funambule de peu de talent. La surveillance, les injures, le quartier, les boulots pas très réglo, ce n'est pas ce qui la trouble le plus. Après tout, élevé par une prostituée et elle-même fille de joie pour quelques années, cette situation a toujours été la sienne. C'est ce qu'elle se répète, quand tout lui tombe dessus et que la colère gronde au point de la faire trembler. Au point, où elle en est, l'humain est un parasite qui mérite l'extinction... Quoi que quelques personnes arrivent à s'acheter ses faveurs et ceux-ci gagne le droit d'être considéré comme parasite utile à sa survie.

9. les ombres-mères.

PHASE NUMERO 4 - Tristesse.
FACULTE N°1 - Prophétie : Son esprit déconnecte sans préavis, la laissant voir un défiler d'images qui parfois ne lui font aucun sens, parfois dessine les traits d'un avenir proche. Le tout est accompagné d'un instinct qui l'éloigne de la raison. Elle sait que quelque chose vas arriver, quelque chose de près, quelque chose d'important. Positif ou négatif. Une fois son esprit libéré de cet état, il ne lui reste qu'une image, une odeur, quelque chose pour la relier à ce qu'elle a vu et la prévenir juste avant l'aboutissement de la prophétie. Évidemment, si la ville est sur le point d'exploser d'ici deux semaines, impossible qu'elle en soit prévenue à temps pour s'enfuir. Peut-être, en aura-t-elle conscience cinq minutes plus tôt que le reste de Moscou. Toutefois, si quelqu'un autour d'elle est sur le point d'être agressé, elle risque de le deviner... À temps ou non. Par chance, parfois ce qu'elle voit se montre sous un meilleur jour.

FACULTE N°2 - Amnésie : Sa voix est la meilleure distraction sur le marché. Son chant envoûte l’ouïe qui l'entend et éloigne la conscience de la personne qui l'entend. Créant une douce amnésie temporaire, un peu comme une légère drogue qui offre repos à l'esprit tourmenté, plus la personne à besoin d'une pause et plus l'effet est fort. Le tout est temporaire, prend fin quelques secondes à quelques minutes après ses dernières notes.

FACULTE N°3 - Bourrasque : Lorsqu'elle est sujette à des émotions forte, le vent se lève. Bousculant légèrement, caressant les peaux. C'est une capacité qui n'a pas vraiment d'intérêt et qu'elle ne contrôle absolument pas. C'est instinctif, comme un rappel de sa seconde nature céleste.

FAIBLESSE N°1 - Catatonie : Lorsqu'une prophétie s'empare de sa personne, Esfir s'absente complètement. Elle se fige, les yeux poser sur un mystère, son souffle ralentissant, aucunement consciente de ce qui l'entoure. Peu importe ce qu'elle fait, l'endroit où elle se trouve. Tout s'arrête. C'est le néant, la laissant entièrement aux dépens des autres. Le tout, peut durer plus d'une dizaine de minutes, comme s'arrêter après quelques secondes. Lorsque l'état s'atténue, il est suivi de plusieurs minutes d'instinct, où les mots ne semblent pas lui être faciles et son comportement peut sembler hystérique.

FAIBLESSE N°2 - Mal de terre : Elle est en permanence retrouver sur les rebords de fenêtre ou les limites d'un toit, à regarder vers le ciel, comme si trois ou quatre étages ne risque pas d'être une chute mortel. L'appel de l'air est puissant et permanent. La poussant à prendre des risques pour trouver cette sensation semblable à celle de voler.

FAIBLESSE N°3 - Asthénie : Lorsqu'elle utilise sa voix, tout son être se rebelle par la suite. Tout s'affaiblie, jusqu'à sa libido qui peut devenir absente des mois durant. La fatigue devient chronique sur une certaine période, ses muscles perdent un peu de force, elle pâlie quelques jours et attrapera toujours le premier virus venu. C'est pourquoi, elle n'utilise son chant qu'en de très rare occasion.


pseudonyme : Lys. âge : 26 ans. pays : Québec comment as-tu connu le forum ? PUB RPG DESIGN. des questions, des suggestions ? NOP. crédits : Schizophrenic + DANDELION

  Mar 23 Avr - 11:41
Revenir en haut Aller en bas
Esfir Lolkova
YOU WILL HEAR MY LEGEND
Esfir Lolkova
Impétuosité : 946
https://thecult.forumactif.com/t390-esfir-i-think-the-wolf-got-me#2817 https://thecult.forumactif.com/t376-happy-with-the-dead
Happy with the dead. Empty


my story begins
mes épopées

29 Octobre 1986 - Esfir inspire sa première bouffé d'air et pousse son premier cri. Sa mère regarde cette petite chose gigotant, se demandant comment elle peut en être arrivée là. C'est une première rencontre mêlé de pleurs et d'humiliation, ainsi que cette pointe forte qui immerge, ce sentiment d'appartenance qu'aucune des deux est en état de reconnaître.

29 Octobre 1991 - Cinq ans aujourd'hui, nulle trace d'Anya, sa mère. Serveuse, celle-ci l'a laissé chez la vieille voisine qui ronfle devant la télé. Esfir a faim, mais ne dit rien. Ne pas faire de caprices, de ne pas déranger, c'est ce qu'elle a appris pour le bien de sa mère. Plus tard dans la soirée, alors qu'Anya s'effondre sur le canapé grinçant, la petite la recouvre d'une vieille couverture en laine et se roule à ses pieds. Deux mots sur les lèvres enfantines ''Bonne fête''.

Moscou

1996 - Le duo mère/fille arrive dans cette ville, le cœur remplit d'espoir. L'espoir de trouver mieux, de ne plus avoir froid et faim. L'espoir d'arriver à quelque chose. Déjà âgée de dix ans, Esfir a du mal à trouver ses repères. Les nouvelles têtes l'accueil difficilement, les ruelles lui semblent menaçantes et le temps n'arrive pas à changer la pauvreté qui colle à leurs peaux. Moscou se révèle aussi dure que toutes les autres villes avant elle. Devant le visage qui ne sourit plus de sa fille, Anya franchi la limite de son orgueil et trouve le chemin de l'Abyssal. Devenant fille de joie, femme de petite vertu, putain. Mais, au moins, elles mangent régulièrement et trouve un meilleur endroit où se loger.

1997 à 2001 - Le cauchemar se superpose aux moments de pur bonheur. Le rire d'Esfir, se mêle aux larmes de la mère. Leur complicité, se transforme parfois en confrontation. L'adolescence la pousse à chercher une forme d'indépendance, tout en se sentant responsable de sa mère, dont les veines ne sont plus aussi vierges qu'autrefois. Une ombre empoissonne leur existence, bousillant le lien qui est naturel entre elles. La vie d'Esfir s'éloigne de celle de sa mère, par la faute de cet homme, l'amant, qui la possède et la traite comme tel. La colère gronde dans son corps changeant et ses propres émotions se troublent par l'apparition d'hormone et de découverte nouvelles. Étrangement, c'est le patron sa mère, ce personnage louche, qui la recueille par moment. Le talent pour le dessin de la petite a attiré son œil et il se montre relativement généreux envers cette tignasse rousse qui le fait sourire en coin. Dans la tempête de sa vie, il lui offre quelques instants de repos. Sans père, ils sont les deux modèles qui façonneront sa vision du sexe opposé. Une vision plutôt tordu...

Dans cette vie de plus en plus vide de sens, les querelles de sa mère et de son crétin d'homme atteignent un apogée de violence vers la fin de sa quatorzième année. Il ne tolère pas qu'Anya se prostitue, tout en profitant de l'argent qu'elle ramène. C'est un soir, au coin d'une ruelle, qu'il punit la famille Lolkov. Étranglant Esfir, pour l'abandonner morte à même le sol glacé. L’expérience n'est pas sans marque, lorsqu'elle est retrouvée, Esfir n'est plus qu'un animal qui repousse les contacts. Son dernier souvenir avant qu'on l'emporte dans cet hôpital, cet asile... C'est l'homme dont elle a été la victime, qui la pointe de doigt, hurlant qu'elle est un monstre et elle... Elle qui prononce d'une voix écorchée, ses premiers mots : « Marrant... »

2002 à 2013 -  Elle ne parle jamais de ce qui lui est arrivée derrière les murs de l'hôpital, qui l'a jalousement enfermé jusqu'à ses 17 ans. Lorsqu'elle en sortie, toutefois, c'est vers l'Abyssal que ses pas la menèrent. Seule, enfermé dans ce quartier à haute sécurité et loin d'être en paix face à son humanité, Esfir ne voit plus d'autre moyen de gagner sa pitance. L'âme en feu, bouillonnante sous sa peau, la colère gronde d'autant plus, qu'elle n'accepte pas le changement. Femme ou oiseau, le dilemme est grand pour une jeune fille aussi frêle. Onze années durant, elle n'est plus qu'une coquille vide, qui subit sa vie. S'écorchant les ailes, sans contrôle aucun, marchandise, qui veut disparaître. Suicidaire, certainement, sans avoir le courage de s'ouvrir les veines. Honnêtement, ce ne sont pas ses meilleures années... Ni celles dont les souvenirs sont les plus clairs.

2014 à 2019 - La vie de prostituée n'est plus qu'un mauvais souvenir, terminer d'écarter les jambes pour le premier venu et d'ouvrir la bouche à la demande. L'Abyssal ne voit plus traîner son corps, ni son visage. De toute façon, son dernier client aura réduit sa clientèle à zéro, plus vite qu'elle ne l'avouera. Elle a tourné le dos à cette vie par la même occasion, redécouvrant un minimum d'envie de vivre. Désormais artiste tatoueur et Barman, Esfir fait preuve d'une remarquable résilience. Petits gestes, par petits gestes, elle se construit des racines. Sans pour autant distancer sa nouvelle nature. Elle cherche l'harmonie et ne trouve parfois que son chaos intérieur. La pauvre chérie part de si profond, que même cinq années n'ont pas suffi à la guérir. Pourtant, elle est plus forte, moins fantomatique. Sa carcasse n'est plus vide. Mais, de quoi s'est-elle remplit pour parer à ses fêlures sans fond?

  Mar 23 Avr - 11:41
Revenir en haut Aller en bas
Arsenia Savina
YOU WILL HEAR MY LEGEND
Arsenia Savina
Impétuosité : 469
https://thecult.forumactif.com/t68-poison-arsenia https://thecult.forumactif.com/t15-pray-for-your-soul-arsenic
Happy with the dead. Empty

POUAAAAH, que de beauté par ici Happy with the dead. 1095273054
BIENVIENDUE par ici Mademoiselle, tu me fais découvrir cette trogne absolument divine !! Happy with the dead. 2536997228
Ce prénom est fort sympathique également, je l'adopte ! Et je n'ai que trop hâte de voir quelle légende tu vas choisir Happy with the dead. 1737321794 Happy with the dead. 1737321794 Happy with the dead. 1737321794
Et bien évidemment, si tu as la moindre question, n'hésites pas a pulvériser les MPs du staff Happy with the dead. 1559574842
  Mar 23 Avr - 11:45
Revenir en haut Aller en bas
Dahlia Cohen
RULE THE MONSTERS WORLD
Dahlia Cohen
Impétuosité : 207
https://thecult.forumactif.com/t328-les-diaboliques#2413 https://thecult.forumactif.com/t311-de-facon-ravageuse-la-nature-
Happy with the dead. Empty

moh cette petite bouille cheksy Happy with the dead. 488847182
bienvenue par ici joli cœur ! Happy with the dead. 290853227
hâte de voir la légende que tu vas nous choisir bounce
trop de vide ! injustice ! Happy with the dead. 985036731
si besoin tu as, n’hésite pas à venir asticoter le staff. on adore ça Happy with the dead. 4163681271
  Mar 23 Avr - 12:09
Revenir en haut Aller en bas
Milesia Sorel
RULE THE MONSTERS WORLD
Milesia Sorel
Impétuosité : 195
https://thecult.forumactif.com/t98-milesia-vices-et-vertus https://thecult.forumactif.com/t92-milesia-do-you-have-no-soul-it
Happy with the dead. Empty

Ah ! Apparemment j'arrive une fois que la légende est choisie ? Quel excellent choix ! Happy with the dead. 488847182

Bienvenue, bon courage pour ta fiche ! Si tu as besoin n'hésite pas à visiter nos MP, ou encore notre Discord !
  Mar 23 Avr - 13:27
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Happy with the dead. Empty

Un nouveau visage à découvrir! Vite vite, on veut en savoir plus! Bienvenue à toi sur le forum et bon séjour parmi nous! Happy with the dead. 1095273054
  Mar 23 Avr - 13:29
Revenir en haut Aller en bas
Oda Tolma
MONSTER UNDER YOUR BED
Oda Tolma
Impétuosité : 128
https://thecult.forumactif.com
Happy with the dead. Empty

y d'la beauté, y d'la crasse par ici Happy with the dead. 1737321794
propriétaire de l'abyssal?
supporter maksim et tout le bordel qui va avec What a Face
et ce choix de créature Happy with the dead. 488847182
divin!

bienvenue parmi nous petit hibou
Happy with the dead. 1854227859
  Mar 23 Avr - 22:58
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Happy with the dead. Empty

cette trogne sublime Happy with the dead. 2586557183 Happy with the dead. 2586557183
propriétaire de l'abyssal Happy with the dead. 4207410330 igor y malmène quelques poupées Happy with the dead. 4163681271
bienvenue Happy with the dead. 1191760433
  Mer 24 Avr - 9:57
Revenir en haut Aller en bas
Yulian Letov
MY MIND IS POWER
Yulian Letov
Impétuosité : 227
https://thecult.forumactif.com https://thecult.forumactif.com/t140-cannibal-class-killing-the-so
Happy with the dead. Empty

Mais quel style, tu envoies du lourd je dois dire Happy with the dead. 488847182 Happy with the dead. 488847182

_________________

So cold to live without a soul but I do my best to make things right.
  Mer 24 Avr - 18:39
Revenir en haut Aller en bas
Esfir Lolkova
YOU WILL HEAR MY LEGEND
Esfir Lolkova
Impétuosité : 946
https://thecult.forumactif.com/t390-esfir-i-think-the-wolf-got-me#2817 https://thecult.forumactif.com/t376-happy-with-the-dead
Happy with the dead. Empty

Arsenia - Heureuse que ma rouquine plaise! Happy with the dead. 3916280402 J'ai toujours peur qu'un visage moins connu repousse le monde . Arf! silent

MERCI! Je prend note du chemin jusqu'aux mps XD

Dahlia -  J'AI COMMENCÉ À REMPLIR LE VIDE! PROMIS! Happy with the dead. 2443112843 Merci pour l’accueil!  Happy with the dead. 290853227

Milesia - OUI! Tu as vu! J'ai du goût! (Sort) Arrow Happy with the dead. 1095273054 Merci beaucoup!

Oda -  MERCI!!! Happy with the dead. 290853227 Happy with the dead. 2736461067 Mais finalement, il y a un changement de carrière! Alors, peut-être que j'aurai pas à supporter cette fameuse maksim et son bordel ! Happy with the dead. 1598264850

Igor - Happy with the dead. 2551571830 Tu as vu, je suis une superbe rouquine! Merci! JE dois préciser que je raffole de ton choix de prénom!  Happy with the dead. 1457169055 Malheureusement... Je relâche l'Abyssal, mais tu peux peut-être me malmener moi de temps à autre. Happy with the dead. 1728191175

Yulian - Merci pour le compliment, j'apprécie!  Happy with the dead. 1536761506 Comme ça fait un moment que j'ai pas rp, ça me fait vraiment plaisir!  Happy with the dead. 2547005713

Journée de congé, ma fiche devrait avancer! bounce
  Ven 26 Avr - 3:39
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Happy with the dead. Empty

Esfir Lolkov a écrit:Igor - Happy with the dead. 2551571830 Tu as vu, je suis une superbe rouquine! Merci! JE dois préciser que je raffole de ton choix de prénom!  Happy with the dead. 1457169055 Malheureusement... Je relâche l'Abyssal, mais tu peux peut-être me malmener moi de temps à autre. Happy with the dead. 1728191175

le bar, c'est sympa aussi Happy with the dead. 3916280402
je retiens la proposition Happy with the dead. 4163681271
  Ven 26 Avr - 17:44
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Happy with the dead. Empty

encore une bouille dont je tombe amoureuse Happy with the dead. 1605782869
bienvenue à toi, et réserve-moi un lien Happy with the dead. 1728191175 Happy with the dead. 1191760433
  Sam 27 Avr - 14:58
Revenir en haut Aller en bas
Esfir Lolkova
YOU WILL HEAR MY LEGEND
Esfir Lolkova
Impétuosité : 946
https://thecult.forumactif.com/t390-esfir-i-think-the-wolf-got-me#2817 https://thecult.forumactif.com/t376-happy-with-the-dead
Happy with the dead. Empty

Igor - Happy with the dead. 1095273054 cheers Thanks.

Luna - Oh! Je te renvoi le compliment Happy with the dead. 290853227 Happy with the dead. 488847182 Je te garde une place bien au chaud! Happy with the dead. 133620209
  Sam 27 Avr - 17:43
Revenir en haut Aller en bas
Anatoli Romanov
EMISSARY OF DEATH
Anatoli Romanov
Impétuosité : 116
https://thecult.forumactif.com/t259-matraque-bauer https://thecult.forumactif.com/t256-couronne-de-balles-claus
Happy with the dead. Empty

Bienvenue !
tu es officiellement validé

Félicitations ! Tu viens d'être officiellement validé, voilà qui nous mets en joie !

Cette petite bouille avec une histoire si difficile, j'ai plein de peine pour elle, Arsenia va la câliner au Klub comme son propre bébé Happy with the dead. 2831761470 J'aime énormément le lien qu'Esfir entretient avec sa mère, cette amitié fusionnelle qui tombe en ruines à cause d'un homme ( et un très vilain, tuons-le !) Happy with the dead. 488847182 Y'a une place obligatoire dans mes liens. Happy with the dead. 2136453308

Maintenant que tu as obtenu ta charmante couleur, te voilà fin prêt pour entrer dans l'aventure ! Avant toute chose, n'oublie pas d'aller te recenser dans ce sujet. Tu peux ensuite vagabonder sur le forum à ta guise, en commençant par la création d'une fiche de liens. Si tu recherches un personnage particulier, tu peux te rendre du côté des scénarii, ou même aller créer ton propre arbre généalogique pour trouver toute ta petite famille ! Tu peux également aller demander ta récompense pour avoir terminé ta fiche dans le système de points ! N'oublie pas que tu pourras aller en demander, ou en dépenser, tout au long de ton aventure.

Tu peux désormais entamer ton voyage ! Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter le staff directement. Nous te souhaitons un jeu mémorable au sein de Cult of Hel, et nous te remercions encore pour nous avoir choisis !
  Dim 28 Avr - 7:40
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Happy with the dead. Empty

 
Revenir en haut Aller en bas
 

Happy with the dead.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Course à la mort (Death Race 1 et 2 ) [FR DVDRiP]


 :: watch my sins :: and life continues :: muscovites