Le deal à ne pas rater :
Code promo Cdiscount : 25€ de réduction dès 249€ d’achat
Voir le deal

 Virtus post nummos


BOYS AND GIRLS OF EVERY AGE, WOULDN'T YOU LIKE TO SEE SOMETHING STRANGE ?

Page 1 sur 2Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
Agnes Tolma
MONSTER UNDER YOUR BED
Agnes Tolma
Impétuosité : 95
https://thecult.forumactif.com/t1069-give-me-it-all-agnes https://thecult.forumactif.com/t1075-itsy-bitsy-agnes#10293
Virtus post nummos Empty

Virtus post nummos


◊ ◊ ◊

Ca y était. Agnès venait d’épuiser des dernières réserves de concentration, celle qu’elle réservait à l’étude des dossiers, aux opportunités. Celle allouée à ses affaires. Sous ses yeux, les paragraphes monolithiques, arides comme le désert et aussi intéressant qu’un dictionnaire s’étalaient là sur le blanc de la page, hors de sa compréhension. Elle reconnut les signes parce que l’idée de virer le responsable de cette prose assommante ne lui traversa même pas l’esprit, trop lasse pour s’en préoccuper. Faire affaire était pourtant amusant – de son point de vue du moins – alors pourquoi fallait-il que les papiers relatifs soient aussi chiants que la pluie ?

Renonçant après avoir attaqué trois fois de suite le même paragraphe sans rien y comprendre, la brune fit glisser les lunettes qu’elle ne mettait que pour luire – et qui n’existaient pas en dehors de son office – avant de couler un regard vers la montre à son poignet. Quatre heures déjà qu’elle y était ! Agnès avisa la pile de dossiers finis, considérablement plus haute que celle qu’il lui restait à traiter et décréta qu’elle avait amplement mérité de faire une pause. Les papiers étalés sur ses genoux et tout autour d’elle dans la méridienne retrouvèrent bien vite la sécurité de leur pochette et son attirail de stylos et surligneurs de toutes les couleurs s’alignèrent de nouveau dans sa trousse. Qu’allait-elle bien pouvoir faire maintenant ? L’après-midi touchait à sa fin mais la soirée n’en était encore qu’à ses premières lueurs. Trop tard pour se lancer dans quelque chose d’autre, trop tôt pour songer à la meilleure façon d’occuper sa soirée. Embrassant le silence, elle laissa le spectacle de la ville en contre-bas se dérouler jusqu’à s’oublier elle-même avant de se mettre en branle d’un coup, comme si quelqu’un avait remis le courant.

Son ensemble tailleur-jupe sauta au profit d’une combinaison de satin bleu roi, élégante mais confortable, tout comme les chaussures qui l’attendaient avec son sac près de la porte d’entrée. L’air frais et humide du dehors balaya son visage, secouant son esprit pour le remettre dans un ordre qui lui permettait d’aligner de nouveau deux pensées d’affiler sans avoir l’impression de pédaler dans la semoule. Quelques foulées de plus l’amenèrent au pas du manoir Tolma dans lequel elle s’engouffra sans s’annoncer, soupirant d’aise une fois à l’intérieur en sentant la présence de sa famille autant par des bruits dans le bâtiment, d’objets oubliés et de vagues parfums distinctifs dans l’air. Elle pendit son manteau à l’entrée et entra.

Agnès avait beau savoir les autres Tolma dans les parages, elle réussit l’exploit de n’en croiser pas un jusqu’à ce qu’elle ouvre sans un bruit la porte du petit salon. La crinière blonde de Lycaon dépassait d’un sofa. Elle s’approcha sur la pointe des pieds, s’accouda par-dessus son épaule pour lorgner en contre-bas.

« Salut ! Tu fais quoi ? »

La perspective qu'elle aurait pu le déranger en plein travail comme elle aurait détesté qu'on la dérange une demie-heure plus tôt ne l'effleura pas une seconde.

(c) oxymort


_________________

ORDO AB CHAO


Celui qui combat des monstres doit prendre garde à ne pas devenir monstre lui-même. Et si tu regardes longtemps un abîme, l'abîme regarde aussi en toi. | FRIMELDA

  Lun 21 Oct - 18:09
Revenir en haut Aller en bas
Lycaon Tolma
MONSTER UNDER YOUR BED
Lycaon Tolma
Impétuosité : 110
https://thecult.forumactif.com/t1016-le-vent-l-emportera https://thecult.forumactif.com/t992-memories-cut-like-knives
Virtus post nummos Empty

« Salut ! Tu fais quoi ? » Tu fermes ton carnet et tu relèves brutalement la tête, manquant de peu d’heurter le menton de ta cousine. Tu fais tourner le stylo entre tes doigts pour le glisser derrière ton oreille, à nouveau à un cheveu de marquer Agnès. Peu de chances qu’elle soit parvenue à lire tes arabesques, tu avais parfois toi-même du mal à te relire en cyrillique. Gaucher, la perte de deux doigts t’avait poussé – avait surtout poussé l’équipe éducative – à te forcer à réapprendre à écrire avec la main droite. Déjà malhabile à l’écriture, tes pâtés n’avaient plus aucun sens alors que tu ne parvenais pas à former la plupart des lettres. « Tu t’ennuies pour fenir ifi ? » Tu toises ta cousine, autant que faire se peut alors que tu te trouves avachi sous elle et tu hésites un instant à l’attirer avec toi dans le sofa. Le geste est rapide, un bras autour de ses hanches et il suffirait juste d’une impulsion pour l’attirer et la voir se vautrer. Son arrivée n’avait évidemment pas été discrète, difficile de vous surprendre mutuellement. Vous étiez tous tellement connectés, soit par les sentiments, soit par la connaissance pure et simple des auras des autres que la discrétion était au mieux caduc.  « Ve peux t’aider ? » Tout dans ton ton et ta posture indiquaient que l’idée de lui venir en aide ne t’était pas particulièrement agréable. La voir fureter dans tes affaires, s’approcher de cette manière, t’utiliser comme passe-temps alors qu’elle te faisait jusqu’ici partir de chez elle. Tu resserres ton emprise sur ses hanches, tes doigts tapotant un peu trop fort son bas flanc.
  Mer 23 Oct - 10:49
Revenir en haut Aller en bas
Agnes Tolma
MONSTER UNDER YOUR BED
Agnes Tolma
Impétuosité : 95
https://thecult.forumactif.com/t1069-give-me-it-all-agnes https://thecult.forumactif.com/t1075-itsy-bitsy-agnes#10293
Virtus post nummos Empty

Virtus post nummos


◊ ◊ ◊

Pour un peu, Agnès aurait pu le soupçonner de vouloir lui cacher les gribouillis informes de son carnet. Or qu’aurait-il bien pu avoir à lui cacher lorsqu’ils vivaient presque comme une seule entité, partageant et ressentant tous exactement la même chose. Sa tentative de lui exploser la mâchoire et de faire une tâche sur sa jolie combinaison de soie hors de prix la faisait quelque peu douter du bien que lui voulait son cousin. Elle encaissa sa remarque en haussant les épaules. Qu’elle choisisse volontairement de se mettre en retrait – et encore, pouvait-on vraiment parler de retrait quand elle n’était pas même à une centaine de mètres – passait mal auprès de certains membres de la famille Tolma. Lycaon était gonflé vu le temps qu’il passait à rôder par chez elle. Pour ne pas lui donner raison, la brune préféra persifler :

« Je n’ai plus le droit de venir voir ma famille ? Je peux quand même rendre une visite, oui ? »

Un bras s’enroula autour de sa taille, pressant doucement dans son dos au grand dam de la brune. Elle n’aimait pas voir son équilibre menacé, sentant qu’il en jouait, sachant qu’elle savait qu’il pourrait la faire tomber si elle disait quelque chose qui ne lui plaisait pas. Voilà qu’il recommençait déjà ! Où étaient-ils tous ? Si c’était pour se crêper le chignon avec Lycaon, la brune commençait à se dire qu’elle aurait mieux fait de rester chez elle. Si Massacres ou Meurtre étaient là, encore… Sa question la fit sourire, elle l’exagéra en espérant l’exaspérer. Nul doute que si elle avait eu besoin qu’on lui enfonce des clous dans les yeux il aurait été ravi de lui tendre une main charitable, en dehors de cela, non.

« Mh… Non, probablement pas, Lycaon »

La brune ébouriffa les cheveux paille de son cousin puis repoussa son bras pour se dégager. Elle contourna le fauteuil d’un pas aérien et alla se vautrer dans son jumeau en face de lui, passant une jambe par-dessus l’accoudoir. Le Manoir – à moins que ça ne soit la proximité des autres – la détendait imperceptiblement. Un soupir de satisfaction lui échappa, elle darda ses yeux noisettes vers Lycaon.

« Qu’as-tu fait de beau de ta journée ? »

(c) oxymort


_________________

ORDO AB CHAO


Celui qui combat des monstres doit prendre garde à ne pas devenir monstre lui-même. Et si tu regardes longtemps un abîme, l'abîme regarde aussi en toi. | FRIMELDA

  Mer 23 Oct - 18:05
Revenir en haut Aller en bas
Lycaon Tolma
MONSTER UNDER YOUR BED
Lycaon Tolma
Impétuosité : 110
https://thecult.forumactif.com/t1016-le-vent-l-emportera https://thecult.forumactif.com/t992-memories-cut-like-knives
Virtus post nummos Empty

Tu hausses les épaules, ni oui ni non, t’es juste à sourire, d’une risette qu’elle sait tout sauf affectueuse parce qu’avec les tiens, les apparences n’existent pas. « Z’ai travaillé. » C’était une notion assez vaste, plusieurs avaient de vrais postes, avec de vraies titulatures, un bureau dans un bâtiment et d’autres, comme toi, vous contentiez d’engranger de l’argent par des affaires, financer ici et là et récupérer ce qui t’intéresser auprès même des personnes. « Et toi ? » Allons, tu vas considérer qu’Agnès a également fait preuve de sérieux pour une fois et ne s’est pas contentée de rester oisivement dans son lit à bercer une gueule de bois. Tu repasses une main dans tes cheveux pour redonner forme à ta tignasse, un regard curieux vers ta cousine. Si elle n’avait pas besoin de toi, rien d’intéressant à te raconter, qu’est-ce qu’elle manigançait ? « Qu’ef’-que tu veux ? » Tu ne fais pas encore preuve d’une réelle hostilité, la curiosité prenant pour l’instant le pas sur les possibles coups fourrés que ta cousine pouvait te faire.

D’un geste habitué, tu rattrapais le stylo coincé derrière ton oreille pour le faire tourner entre les doigts de ta main droite, ton carnet balancé sur une table basse un peu plus loin. « Ne me zors pas une zimple visite de courtoisie. » C’était possible qu’elle soit juste venue s’asseoir et, soyons fou, discuter mais tu connaissais suffisamment Agnès pour te persuader que toi et elle étiez incapables de parler du temps posément sans que ça ne finisse en dispute ou en baffe dans la tronche. « Tu es z’allée à Yermolova ? A Zamo ? »
  Mer 23 Oct - 18:22
Revenir en haut Aller en bas
Agnes Tolma
MONSTER UNDER YOUR BED
Agnes Tolma
Impétuosité : 95
https://thecult.forumactif.com/t1069-give-me-it-all-agnes https://thecult.forumactif.com/t1075-itsy-bitsy-agnes#10293
Virtus post nummos Empty

Virtus post nummos


◊ ◊ ◊

Peut-être valait-il mieux qu’elle ne pose pas trop de questions sur la nature du travail accompli par son cousin cet après-midi. Agnès était venue faire une pause, s’aérer l’esprit, pas subir le récit de comment il avait perdu encore quatre à cinq heures de sa vie à endurer le babillage d’un grabataire en manque d’attention ou – pire – farfouillé dans des archives poussiéreuses comme il en avait exprimé le désir lors de leur dernière entrevue. Si encore il y avait eu des récits d’affaires, de retournements de situation inattendus ou de coups de poignards entre costards pour déstabiliser le monde des affaires russes… mais c’était Lycaon. Elle doutait de s’amuser autant à l’écouter qu’elle ne le faisait avec Ambroise. Ou à défaut devant la télé…

« Oh, super ! »

S’enthousiasma-t-elle dans des proportions tout à fait raisonnables à une échelle « Agnesquienne », le but étant de ne pas l’encourager à entrer dans les détails et lui raconter sa vie. En revanche, si elle pouvait raconter la sienne, c’était une tout autre affaire. Esquissant un sourire, elle se débarrassa de ses escarpins pour maintenir quelques instants le suspens et se pelotonna dans le sofa avant de daigner lui répondre.

« Pareil. J’ai travaillé. J’avais une pile de dossiers longue le bras à lire et traiter. J’en ai plein la tête mais c’est une bonne chose de faite. »

Un sentiment d’auto-satisfaction très agréable l’entoura tout entière pour la réchauffer. Pour un peu, elle se serait donné un bon point pour son travail. Quelque part en arrière-plan, elle sentait la curiosité du blond orbiter dans les limbes et cette réalisation ne fit qu’exacerber cette sensation. Le simple plaisir de lui taper sur le système était très, très, agréable.

En attendant qu’il se décide à laisser libre court à ses questions, son coude trouva l’accoudoir et elle balaya tranquillement la pièce du regard, appréciant ou non les menus changements apportés à la décoration depuis sa dernière visite. Si on lui avait demandé son avis, elle y aurait mis plus de couleur. Les intérieurs des manoirs étaient décidément trop uniformes et prévisibles à son goût. Pour Eris, elle aurait mis plus de panache pour son nouveau lieu de culte.

« Qu’est-ce que tu vas encore t’imaginer ? Bien sûr que c’est une visite de courtoisie ! Pure et dure, je t’assure ! »

Elle arrondit avec soins ses sourcils impeccables, simulant la surprise face à sa question et prit un air chagrin comme si l’entendre la peinait au plus haut point.

« Je n’ai plus le droit de venir voir ma famille comme ça, sans raison, juste pour profiter de votre compagnie à tous ? »

Minauda-t-elle en le regardant par-dessous ces cils. Mais son petit jeu s’interrompit à la mention de Yermolova, piquée du souvenir de l’affront qu’on lui avait. Sentant la provocation poindre le bout de son nez, elle passa dessus en sentant sa belle humeur s’ombrager.

« Pas récemment, non. Aller à Zamo demande des efforts que je ne suis pas prête à fournir ces derniers temps. Pourquoi ? Tu m’aurais accompagnée alors que c’est devenu… interdit ? »

Demanda-t-elle en prononçant le dernier mot comme s’il s’agissait d’un tabou, curieuse de savoir ce qui intéressait Lycaon.

(c) oxymort


_________________

ORDO AB CHAO


Celui qui combat des monstres doit prendre garde à ne pas devenir monstre lui-même. Et si tu regardes longtemps un abîme, l'abîme regarde aussi en toi. | FRIMELDA

  Lun 28 Oct - 13:54
Revenir en haut Aller en bas
Lycaon Tolma
MONSTER UNDER YOUR BED
Lycaon Tolma
Impétuosité : 110
https://thecult.forumactif.com/t1016-le-vent-l-emportera https://thecult.forumactif.com/t992-memories-cut-like-knives
Virtus post nummos Empty

Le doute t’assaille. Agnès n’était pas nécessairement stupide, juste parfois un peu limitée mais la savoir prête à travailler sans contrepartie immédiate te laissait dubitatif. Ambroise avait dû l’inciter à présenter patte blanche une fois élagué les dossiers en retard. Aussi opines-tu avec un air de ne pas en croire un mot. Au vu de son air satisfait et de la fierté que tu ressens tout près de toi, il est probable qu’elle soit parvenue à faire quelques papiers où elle avait juste apposé sa signature et avait considéré qu’elle avait là une après-midi rondement menée. « Ze ne t’attend pas pour faire ze que z’ai bevoin de faire. » Te contentes-tu de répondre. Inutile de lui exciter l’esprit avec des explications qu’elle ne comprendrait qu’à moitié et qui lui donneraient des idées risquant surtout de faire foirer les tiennes. « V’ai entendu dire qu’une Cohen faivait des repréventaffions au théâtre, fa fera fûrement l’occavion d’y faire un tour. » Tu minaudes à ton tour. Rien de plus jouissif que de passer du sel et du vinaigre sur les plaies de ta cousine. « Mais… ve ne zaffais pas que tu t’..t… t’arrêtais aux v’interdits qui ne nous conffernent pas. » Le stylo se fige et tu le re-glisses derrière ton oreille, observant un instant tes ongles de la main droite. Pas besoin de voir Agnès pour savoir ce qu'elle pensait, tu le sentais.
  Mar 29 Oct - 15:28
Revenir en haut Aller en bas
Agnes Tolma
MONSTER UNDER YOUR BED
Agnes Tolma
Impétuosité : 95
https://thecult.forumactif.com/t1069-give-me-it-all-agnes https://thecult.forumactif.com/t1075-itsy-bitsy-agnes#10293
Virtus post nummos Empty

Virtus post nummos


◊ ◊ ◊

Ce que Lycaon pouvait être contrariant quand elle s’y mettait. On lui avait déjà reproché ce trait de caractère mais elle ne comprenait qu’à présent à quel point ce n’était pas un compliment dans la bouche de quelqu’un d’autre. Agnes soupira et laissa sa joue s’enfoncer dans son poing, considérant l’idée très séduisante de le planter là pour aller trouver la compagnie d’un membre de sa fratrie ou de n’importe quel autre cousin.

Aller au théâtre Yermolova, tiens donc. Dans la bouche de son cousin, c’était comme s’il lui proposait d’aller au cirque. Agnès lui offrit un grand sourire en retour.

« Super idée ! Je te laisse voir avec Electre pour avoir des places, alors ? »

Pour une fois qu’il était à l’origine d’une sortie, elle ne comptait pas lever le petit doigt pour s’occuper de l’organisation et de la logistique. Surtout qu’elle avait la certitude qu’il ne parlait du théâtre que pour lui rappeler sa déconfiture de la dernière fois, ce démon. Ce qu’il ne savait pas en revanche, c’est qu’entre temps, elle avait rendu la monnaie de sa pièce à la petite intrigante qui lui avait joué ce mauvais tour. Et en s’évitant une crise d’hypoglycémie, si ce n’est pas beau. La vie était si simple quand sa famille tenait la banque. La brune haussa un sourcil et regarda son cousin avec un sourire en coin. Qu’elle soit damnée si Lycaon n’essayait pas de la faire sortir de ses gongs.

« Ces interdits nous concernent, Lycaon. »

Rétorqua-t-elle sur le ton de la leçon. Personne ne pouvait entrer ou sortir de Zamo sans l’autorisation des forces de l’ordre. Mais les forces de l’ordre était composée d’humains lambda individuels que l’on pouvait persuader. Par la peur ou l’argent. De fait, les portes du QSHS leur étaient ouvertes, si on savait s’y prendre.

« Si tu veux jouer les rebelles, sache au moins à quoi tu t’attaques. Même si je ne t’imaginais pas prêts à braver les interdits, cher cousin. Si on te disait demain qu’il est interdit de respirer, tu étoufferais non ? Enfin… »

Agnès eut un petit reniflement, tout près du rire.

« Sauf si Oda te disait que c’est bon. »

Surtout : aucune occasion valable de s’y rendre ne s’était présentée. Pour pleurer la mort du tsar, il y avait eu suffisamment d’événements du côté de Kitaï-Gorod pour occuper les dernières heures vacantes de son emploi du temps. Ceci dit, l'anarchie qui régnait du côté du QSHS avait un charme que l'on ne trouvait nulle part ailleurs.

(c) oxymort


_________________

ORDO AB CHAO


Celui qui combat des monstres doit prendre garde à ne pas devenir monstre lui-même. Et si tu regardes longtemps un abîme, l'abîme regarde aussi en toi. | FRIMELDA

  Mer 30 Oct - 10:39
Revenir en haut Aller en bas
Lycaon Tolma
MONSTER UNDER YOUR BED
Lycaon Tolma
Impétuosité : 110
https://thecult.forumactif.com/t1016-le-vent-l-emportera https://thecult.forumactif.com/t992-memories-cut-like-knives
Virtus post nummos Empty

Tes cils ont beau cligner en signe d’assentiment, rien n’est moins sûr que ton manque d’intérêt pour la culture et ton manque d’envie d’aller au théâtre Yermolova avec ta cousine. Un sourcil s’arque lorsqu’Agnès s’essaie encore à te contredire. Tu ne sais pas si elle joue ou si elle est au final réellement stupide. Il vous suffit de montrer votre avant-bras pour pénétrer où bon vous semble dans la ville. « Oh. F’est vrai, navré couvine. » Le manque de jugeote et les piètres tentatives d’attaque de Famine te poussaient de plus en plus à te demander si la famine dont elle faisait preuve n’était pas en réalité un manque flagrant de neurones interconnectés. « Z’imazine qu’Ambroise t’as ssoizi pour autre ssoze que ta sale tronsse mais ze ne sais touzours pas pourquoi. Fiziblement pas pour tes capafités cognitives. » Tu clignes à nouveau paresseusement des yeux en t’étirant. La pique à propos de ta mère avait fait mouche mais tu étais prêt à pardonner la gamine d’Ambroise, elle n’avait pas les yeux en face des trous, elle était incapable de saisir ne serait-ce qu’un peu la notion de loyauté, d’intelligence ou même d’envie de remercier quelqu’un qui avait pu aider. Les yeux à demi-clos, tu observes ta cousine avec une lassitude toute teintée de mépris. « Tu n’as vamais été une flèsse, Agnèf mais la Ruffie te rend de pluv’en plus bête. Arrête de parler, fa ne te réuffis pas. »
  Jeu 31 Oct - 15:19
Revenir en haut Aller en bas
Agnes Tolma
MONSTER UNDER YOUR BED
Agnes Tolma
Impétuosité : 95
https://thecult.forumactif.com/t1069-give-me-it-all-agnes https://thecult.forumactif.com/t1075-itsy-bitsy-agnes#10293
Virtus post nummos Empty

Virtus post nummos


◊ ◊ ◊

Une main sur le cœur, Agnes feignit d’être mortellement blessée par ses propos. Une sale tronche, la sienne ? Il ne s’était pas vu ! Lycaon était le plus moche des deux. Ce n’était clairement pas pour sa sale tronche à lui que sa maternelle avait porté sur lui son dévolu. Maintenant qu’elle y pensait, c’était sans doute pour avoir un toutou toujours à ses côtés. Il n’avait même pas besoin de laisse, si ce n’était pas le plus beau ! Mais peu importe. Lycaon pouvait la prendre pour une idiote autant qu’il lui plaisait, elle savait ce qu’elle valait et pourquoi elle avait été choisie. Sa place au sein des Tolma, elle continuait de la mériter un peu plus tous les jours, contrairement à cette tête de lard qui semblait en faire le moins possible. Et puis, il y avait un certain intérêt à être prise pour une idiote. Un intérêt tactique qui sans être aussi glorieux que ce qu’elle pourrait espérer restait redoutablement efficace.

« Oh, mais pourquoi tu es si grincheux ? »

Singea-t-elle en lui lançant un coussin à la tête, les lèvres retroussées sur son demi-sourire. Une fois de plus, elle avait fait mouche. Personne ne tenait de score, bien sûr, mais si c’était le cas, elle était presque certaine d’avoir l’avantage. De toute manière, ce n’était pas bien compliqué. Il avait des faiblesses aussi évidentes que le nez au milieu de la figure.

Forte de son succès éphémère, Agnes s’étala un peu plus dans son fauteuil à la façon d’une plante envahissante et lui jeta un regard malicieux.

« Personne ne t’oblige à rester. »

(c) oxymort


_________________

ORDO AB CHAO


Celui qui combat des monstres doit prendre garde à ne pas devenir monstre lui-même. Et si tu regardes longtemps un abîme, l'abîme regarde aussi en toi. | FRIMELDA

  Jeu 31 Oct - 16:49
Revenir en haut Aller en bas
Lycaon Tolma
MONSTER UNDER YOUR BED
Lycaon Tolma
Impétuosité : 110
https://thecult.forumactif.com/t1016-le-vent-l-emportera https://thecult.forumactif.com/t992-memories-cut-like-knives
Virtus post nummos Empty

Pourquoi ? Eh bien observer ton irritante figure demeurée est une bonne raison de se sentir énervé. Tu repousses d’une main le coussin qui t’arrive dessus et le laisse retomber à même le sol sans faire mine de te pencher pour le ramasser. Tu tends un index et tu frottes doucement le fil de vie qui traverse la salle devant toi, l’effleurant à peine juste pour observer les petites vibrations qui l’agitaient. « Fi, tu me bloques le femin. » En vérité, avec quelques contorsions tu peux passer au-dessus ou en-dessous de sa ligne de vie et éviter de lui faire du mal mais tu n’as pas envie de faire d’efforts pour Agnès. « Fi tu pouvais bouver ton gros cul, fa te ferait profitable. » Tu tournes le regard vers elle, cillant à peine, ta langue passe pensivement sur la cicatrice laissée par le bec de lièvre.
  Jeu 31 Oct - 16:57
Revenir en haut Aller en bas
Agnes Tolma
MONSTER UNDER YOUR BED
Agnes Tolma
Impétuosité : 95
https://thecult.forumactif.com/t1069-give-me-it-all-agnes https://thecult.forumactif.com/t1075-itsy-bitsy-agnes#10293
Virtus post nummos Empty

Virtus post nummos


◊ ◊ ◊

Un pincement l’étreignit, là quelque part dans la poitrine, et son sourire perdit de sa superbe. Agnes n’avait pas la moindre idée de la manière dont le monde apparaissait à son cousin. Parfois, elle le voyait bouger une épaule, la tête, esquiver des brins de vie invisibles mais rien qu’elle puisse imaginer. Ne pas savoir la poussait à se demander s’il n’en rajoutait pas des fois, pour se rendre intéressant. Ses lèvres se retournèrent en une moue moqueuse. Il était hors de question qu’elle fasse le moindre mouvement pour aider Lycaon. Si elle n’avait pas été aussi sûre de son apparence parfaite, elle aurait pu prendre la mouche de son commentaire minable. Mais contrairement à lui, elle n’avait plus cinq ans.

« Hm… Oui mais non... ? »

Elle passa un doigt sur son menton, l’air de réfléchir puis secoua la tête.

« Désolée, je crois que tu vas devoir te lancer dans une improvisation de Limbo. Si tu veux vraiment partir. »

Voilà une vision qui saurait l’égayer. Avec des flammes, ça aurait été mieux mais pour l’embêter, elle était prête à revoir ses critères à la baisse. Agnes haussa les épaules, avec un petit rire.

« Ou alors tu pourrais juste arrêter de faire ta mauvaise tête, cousin ! »

Rien de mieux pour l’énerver encore plus, elle en aurait mis sa tête à couper.

(c) oxymort


_________________

ORDO AB CHAO


Celui qui combat des monstres doit prendre garde à ne pas devenir monstre lui-même. Et si tu regardes longtemps un abîme, l'abîme regarde aussi en toi. | FRIMELDA

  Lun 4 Nov - 17:22
Revenir en haut Aller en bas
Lycaon Tolma
MONSTER UNDER YOUR BED
Lycaon Tolma
Impétuosité : 110
https://thecult.forumactif.com/t1016-le-vent-l-emportera https://thecult.forumactif.com/t992-memories-cut-like-knives
Virtus post nummos Empty

Tu te demandais parfois si Agnès était juste stupide ou téméraire. Il était certain que la voir ainsi désarçonnait certaines personnes de la noblesse, habitués à plus de subtilité ou de manières mais qu’avait donc trouvé Ambroise à cette gamine outre les yeux exotiques ? Elle ne brillait en rien d’autre que pour sa capacité à flamber l’argent et à faire jouer des faveurs pour son confort personnel dans des affaires futiles.

Ton nez se trousse. Pour tout autre membre de la famille, tu aurais effectivement essayé de te tordre pour passer outre le fil de vie, tu aurais demandé avec politesse sinon de dégager et tu évitais les coins surpeuplés du manoir pour éviter les situations gênantes. Pour Agnès cependant, tu n’avais presque plus de patience à lui accorder. Tu te retins cependant de te relever brutalement et d’heurter le fil au risque de le briser et d’en ressentir toi aussi le contrecoup.

Ton doigt pourtant se pose sur le fil de ta cousine, puis un autre, un troisième, puis la main toute entière. Tu le caresses, t’abstient de le faire rouler autour de ta paume. La douceur et son tranchant étaient indescriptibles et incomparables. Tu te perds dans son observation, tenant son fil de vie sans fléchir et tu tires dessus, doucement, pour ne pas le rompre. « Lèfe toi ou pouffe toi. » Tu es prêt à le lâcher si elle fait mine d’obéir, ton regard planté dorénavant dans le sien.
  Mar 5 Nov - 13:43
Revenir en haut Aller en bas
Agnes Tolma
MONSTER UNDER YOUR BED
Agnes Tolma
Impétuosité : 95
https://thecult.forumactif.com/t1069-give-me-it-all-agnes https://thecult.forumactif.com/t1075-itsy-bitsy-agnes#10293
Virtus post nummos Empty

Virtus post nummos


◊ ◊ ◊

Quelque chose tira, là, quelque part dans sa poitrine. Agnes observa le manège de son cousin, la danse de ses doigts, pressentant ce qui allait suivre, et grimaça lorsque le tiraillement se transforma en véritable douleur entre ses côtes. Un film de sueur froide recouvrit son corps en réponse. L’amusement laissa sa place à une fureur sans nom. Comment osait-il utiliser son don sur elle ? Qu’il le fasse sur ses petits vieux peu importait. Qu’il leur cause des souffles au cœur à mal esquiver leur fil de vie, passe encore. Mais qu’il s’en serve délibérément et sans la moindre vergogne, ça elle ne pouvait le tolérer. La brune hésita l’espace de quelques secondes. Son nez ou sa main ? Les deux étaient tout autant douloureux mais elle prenait le risque qu’il ait un mouvement malheureux dans les deux cas.

Son nez se serait donc.

Plus parce qu’elle avait pris l’habitude de faire ainsi que par réelle utilité – pour la mise en scène, on ne va pas se mentir –, elle claqua des doigts. Elle eut un moment de flottement. Une toute petite absence de rien du tout. Puis ses yeux tombèrent sur le visage ensanglanté de Lycaon et elle se rappela ce qu’elle faisait là. Son nez dessinait un C, joliment cassé. De toute manière, rien ne saurait le rendre plus laid qu’il ne l’était déjà. Et elle aurait pu faire bien pire. Qu’il s’amuse à faire mine de tirer dessus et elle s’assurerait que c’était la dernière chose qu’il ferait sur cette terre.

« Lâche ça immédiatement si tu ne veux pas voir tes intestins remonter dans ta gorge. »

Ordonna-t-elle d'une voix tranchante comme du verre, prête à mettre sa menace à exécution si sa main ne bougeait pas comme elle le voulait.

(c) oxymort


_________________

ORDO AB CHAO


Celui qui combat des monstres doit prendre garde à ne pas devenir monstre lui-même. Et si tu regardes longtemps un abîme, l'abîme regarde aussi en toi. | FRIMELDA

  Mar 5 Nov - 16:57
Revenir en haut Aller en bas
Lycaon Tolma
MONSTER UNDER YOUR BED
Lycaon Tolma
Impétuosité : 110
https://thecult.forumactif.com/t1016-le-vent-l-emportera https://thecult.forumactif.com/t992-memories-cut-like-knives
Virtus post nummos Empty

Sa douleur te revient, atténuée et tu hésites à la relâcher rapidement, autant pour ne pas avertir les autres que pour éviter à ta cousine de subir plus avant ses propres conneries. Pourtant ce n’est pas de la peur que tu ressens venant d’elle mais une colère sourde et froide qui t’envahit également. Un peu plus loin c’est de la curiosité, de l’inquiétude qui s’immiscent autour de vous et elle semble avoir un moment d’absence. Toi tu sens quelque chose bouger, puis une vive douleur et lorsque tu lâches le fil, le geste n’est pas tendre, elle a dû en ressentir également les effets. Tu te tiens le nez, passe une main en dessous pour t’assurer que la sensation poisseuse est bien du sang et tu relèves les yeux vers elle. T’as intérêt à déguster aussi salope. Tu te lèves sans plus aucun égard pour son fil et si tu l’heurtes et ressens un tiraillement douloureux, c’est dans sa tronche que tu balances ta main déjà pleine de sang, autour de son cou que tu glisses une main et du genou tu l’écrases sous toi.

Autour de vous, ça se rapproche, alerté autant par les éclats de colère que par la douleur qui se propage et vous, comme à 14 ans, vous vous battez comme des chiffonniers.
  Mar 5 Nov - 17:22
Revenir en haut Aller en bas
Agnes Tolma
MONSTER UNDER YOUR BED
Agnes Tolma
Impétuosité : 95
https://thecult.forumactif.com/t1069-give-me-it-all-agnes https://thecult.forumactif.com/t1075-itsy-bitsy-agnes#10293
Virtus post nummos Empty

Virtus post nummos


◊ ◊ ◊

La douleur de son visage remplaça celle d’entre ses côtes. L’instant d’après, son genou chassait tout air de ses poumons et l’étau de ses mains s’assuraient qu’il n’en rentre plus une goutte. Une rage frénétique balaya le reste de raison qui aurait pu l’aider à se comporter comme une adulte et elle planta ses ongles dans les avant-bras du déchet humain qui lui servait de cousin. Même l’idée qu’il puisse abimer son beau visage n’arrêterait pas son envie de lui faire aussi mal que possible. Et de respirer. Puisqu’elle était coincée sous son poids d’âne mort et que ses ongles, pourtant plus acérés maintenant qu’ils étaient cassés, ne faisaient rien pour desserrer sa prise sur son cou, il ne lui restait qu’une seule option. Ignorant les points lumineux devant ses yeux, elle tendit la main aussi haut qu’elle pouvait et la flanqua dans un coup sur le menton de Lycaon pour détruire toute énergie tombant à sa portée, rajoutant bientôt la deuxième pour lui faire aussi mal que possible. Agnes aurait été prête à le réduire à néant si d’un seul coup son cousin n’avait pas disparu de son champ de vision.

L’air retourna dans ses poumons avec une force qui la fit. Un battement de paupières plus tard, elle s’extirpait du fauteuil, pantelante, prête malgré tout à retomber dans les bras de Lycaon pour lui extirper toute trace d’énergie. Seulement un bras s’enroula autour de sa poitrine et la tira en arrière, dans le coin de la pièce le plus opposé au sien.

Spoiler:
Virtus post nummos Giphy

(c) oxymort


_________________

ORDO AB CHAO


Celui qui combat des monstres doit prendre garde à ne pas devenir monstre lui-même. Et si tu regardes longtemps un abîme, l'abîme regarde aussi en toi. | FRIMELDA

  Mar 5 Nov - 18:05
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Virtus post nummos Empty

 
Revenir en haut Aller en bas
 

Virtus post nummos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Page 1 sur 2 1, 2  Suivant


 :: our beautiful moscow :: kitaï-gorod :: boulevard richesse